Bien être // Développement durable

-

> L’ibis Styles de Troyes premier hôtel aux normes HQE et BBC

loupe

L’ibis Styles de Troyes premier hôtel aux normes HQE et BBC

Il dépense deux fois moins d’eau, a réduit ses factures d’énergies d’un bon tiers, triait ses déchets dès sa construction, respecte la bio-diversité à proximité, utilise des produits et des matériaux écologiques... L’hôtel Ibis Styles (ex All Seasons à son ouverture fin 2010) de Troyes Centre, Aube, a mené loin sa démarche environnementale, aussi bien dans sa conception et sa construction que dans son exploitation quotidienne. Au point qu’il est le seul hôtel à ce jour à avoir suivi deux démarches de référence : la HQE (Haute Qualité Environnementale), encore rare dans la construction hôtelière ; et la BBC (Bâtiment Basse Consommation), jamais rencontrée dans le secteur hôtelier, pour laquelle l’ibis Styles Troyes Centrel a obtenu la certification.

Cet effort a eu un prix. Sur les 6,8 millions d’euros du coût hors foncier de l’hôtel, soit 88 k€ par chambre (77 au total), 20 % sont imputables à sa construction éco-durable. L’Ademe et la Région Champagne-Ardennes ont financé respectivement 20 % et 5 % du surcoût.

Pour nous parler de ce projet remarquable et de la politique du groupe Accor, HR-infos a interviewé sur place David Deroussis, propriétaire-exploitant de l’ibis Styles Troyes centre, et Sophie Flak, directrice du développement durable et de l’Académie Accor.

De gauche à droite : David Deroussis (propriétaire et exploitant de l’hôtel), Sophie Flak (directrice du développement durable et de l’Académie Accor) et Christophe Alaux (directeur général d’Accor France).

Conception, équipements et comportements... Comment l’hôtel respecte l’environnement

- Des équipements réduisant les consos d’énergie :

  • 80 m2 de panneaux solaires thermiques fournissent 50% de l’eau chaude sanitaire.
  • Lampes LED et détecteurs de présence dans les chambres et parties communes.
  • 97 pompes à chaleur branchées sur les boucles d’eau chaude des chambres et du rez de chaussée.
  • Système de gestion de l’énergie (GTB) qui optimise le fonctionnement des équipements et permet de réduire les coûts d’entretien et les consommations.
  • Isolation thermique de grande qualité (polystyrène expansé de 16cm et double vitrage).

- Des consommations d’eau nettement réduites

  • Cuve de récupération des eaux de pluie de 20 m3, utilisée pour les toilettes et l’arrosage.
  • Régulateurs de débit d’eau dans les chambres et les parties communes.

- Une gestion des déchets globale et dans tous les espaces

  • 100% des déchets règlementés issus du chantier ont été valorisés et 30% des non-règlementés.
  • Tri des déchets proposé jusque dans les couloirs et les chambres

- Des produits et des matériaux plus écologiques et plus sains

  • Mobilier et façade en bois labellisé PEFC (issu de forêts gérées durablement).
  • Moquettes et peintures éco labellisées, parquet sans formaldéhydes.
  • Revêtements PVC : 50% de matières premières naturelles et 30% de matière recyclée.

- Une prise en compte de la biodiversité à proximité

  • Essences végétales sur les terrasses et espaces verts.
  • Terrasses végétalisées retenant 30% des précipitations.
  • Réhabilitation d’un bras de Seine lors de la construction de la terrasse.

- Un hôtel qui favorise le bien-être et la sensibilisation de ses collaborateurs et de ses clients

  • Formation des collaborateurs au développement durable.
  • Guide d’information au développement durable dans les chambres.
  • Certifié « Tourisme et handicap ».
  • Parois semi-transparentes au rez-de-chaussée : confort visuel, luminosité naturelle
  • Travail approfondi pour garantir le confort thermique et la qualité de l’air intérieur.

Un hôtel intégré dans le paysage et qui laisse pénétrer la lumière naturelle par ses parois transparentes.


Interview et reportage : Jean-François Vuillerme

Eléments de résultat : d’après fiche technique Accor

Photos : Stéfan Kraus